• Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Pinterest - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle
  • Google+ - Grey Circle
  • Instagram - Gris Cercle

par Keser Laurent pour BA-eService

Tous droits réservés

mis en ligne le: 07/10/2015

Avertissement:Ce site est purement informatif. L'utilisation des informations ou ressources de ce site à des fins d'interventions, de formations n'est pas le but de ces publications, leur utilisation à ces fins ne pourraient engager la responsabilité des auteurs.

L'utilisation des documents en téléchargement est libre à condition de ne pas les modifier et d'indiquer leur provenance, leur utilisation à des fins commerciales est totalement prohibée.

 

Precision Teaching

Le Precision Teaching n'est pas un modèle d'intervention, il ne prescrit pas ce qui doit être appris, ni comment.

Le Precision Teaching est un modèle, fondé sur les travaux de Skinner, d'analyse quantitative du comportement, permettant d'adapter les programmes en fonction des fréquences de performance en auto-surveillance continue et de les affichées sur un type de graphique particulier, le Standard Celeration Chart.

Le Precision Teaching  a été utilisé avec succés avec des apprenants sévérement handicapés et des diplomés d'université, de très jeunes à de très agés.

"Precision Teaching is not a way of teaching, but a way of evaluating whatever teaching strategies and curriculua one might be using. It is not the sort of thing one puts on automatic and ignores. It demands constant attention and a willingness to accept the fact that one might be able to improve what one is doing."

ref: White (1986).Precision Teaching – Precision Learning

traduction:

"Le Precision teaching n'est pas une façon d'enseigner, mais un moyen d'évaluer les stratégies d'enseignement et les curriculums qui pourraient être utilisés. Ce n'est pas le genre de chose que l'on met sur automatique et que l'on ignore. Elle exige une attention constante et une volonté d'accepter le fait que l'on pourrait être en mesure d'améliorer ce qu'on fait."

ref: White (1986).Precision Teaching – Precision Learning

 

Les principes directeurs

     L'attention sur des comportements directement observables

L'attention de l'intervenant doit être portée sur des comportements qui peuvent être directement observables. 

Le comportement doit pouvoir être clairement défini pour pouvoir être compté de la même manière par tous et pour enlever toutes ambiguités.

     La fréquence comme mesure de la performance

La fréquence est ici le nombre d'occurence du comportement pendant chaque minute de la période d'évaluation.

La fréquence présente de nombreux avantages par rapport aux mesures traditionnelles comme les pourcentages car les performances sont fluides, utilisées rapidement avec de bons résultats, se retiennent plus longtemps, permettent de rester plus longtemps sur des tâches longues, sont plus adaptées à de nouvelles situations d'apprentissages et sont plus facilement généralisables.

réf:

Precision Teaching's Unique Legacy from B. F. Skinner. Journal of Behavioral Education. Lindsley 1991

Behavioral fluency: Evolution of a new paradigm. The Behavior Analyst. Binder 1996

     Standard Celeration Chart

L'utilisation permet de mettre en évidence les variations dans la fréquence d'un comportement et donc de vérifier l'efficacité d'un programme.

Le fait d'utiliser ce type de graphique standardisé permet d'en simplifier l'utilisation et surtout d'éviter des biais d'interprétation liés aux différentes échelles ce qui permet une plus grande objectivité. Ceci mermet donc une compréhension directe et une meilleure communication entre les intervenants.

     L'apprenant sait mieux

Les progrés de la personne dépendent du programme, si un apprentissage n'avance pas, il faut revoir le programme plutôt que remettre en cause l'apprenant.

"Quand j’étais un jeune étudiant diplômé, j’ai entraîné un rat dont le comportement ne s’est pas éteint exactement comme les données montrées par le  livre de Skinner. Mon rat avait d'abord répondu beaucoup plus rapidement quand sa réponse était plus renforcée. Les réponses rapides ont duré environ 30 minutes, moment où le rat s'est arrêté brusquement. J'ai pris les enregistrements cumulatifs d’extinction inhabituelle du rat pour le Dr Skinner et je lui ai demandé comment cela était arrivé. Comment le rat pouvait le faire alors que le livre a montré une courbe d'extinction progressive très différente? Ce que Skinner a répondu? Dans ce cas, le livre est faux! Le rat sait mieux! Voilà pourquoi nous l’avons encore dans les expériences!"

Ogden Lindsley

 Le site d'information sur l'analyse du comportement

 et l'analyse appliquée du comportement (A.B.A.)

 Interventions comportementales dans le Grand Est

 par Alexandra Lecestre, BCBA, psychologue spécialisée en A.B.A. diplomée de l'université de Lille III

 et Laurent Keser, RBT, intervenant en analyse appliquée du comportement

 BA-eService