• Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Pinterest - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle
  • Google+ - Grey Circle
  • Instagram - Gris Cercle

par Keser Laurent pour BA-eService

Tous droits réservés

mis en ligne le: 07/10/2015

Avertissement:Ce site est purement informatif. L'utilisation des informations ou ressources de ce site à des fins d'interventions, de formations n'est pas le but de ces publications, leur utilisation à ces fins ne pourraient engager la responsabilité des auteurs.

L'utilisation des documents en téléchargement est libre à condition de ne pas les modifier et d'indiquer leur provenance, leur utilisation à des fins commerciales est totalement prohibée.

 

Choix comportementaux

 

Nous sommes souvent confrontés dans notre vie à devoir faire des choix plus ou moins simples.

Les choix comportementaux que nous faisons ne se font pas par hasard, mais interviennent en fonction de différents facteurs, qu'il est important de maitriser lorsque nous souhaitons comprendre pourquoi un comportement continue à se produire, pour mettre en place un renforcement différentiel, etc.

Nous verrons ici:

 

Matching law- loi de correspondance

La loi de correspondance (matching law), mise en lumière par Herrnstein en 1961, explique de manière comportementale comment un organisme choisit d'effectuer un comportement plutôt qu'un autre en fonction de son taux de renforcement.

En effet, le taux d'occurrence d'un comportement par rapport à l'occurrence d'un autre comportement concurrent correspond à son taux relatif de renforcement par rapport au taux relatif de renforcement de l'autre comportement.

 

R1/(R1+R2)=F1/(F1+F2)

R1 = nombre d'occurrence du comportement 1

R2 = nombre d'occurrence du comportement 2

F1 = taux de renforcement du comportement 1

F2 = taux de renforcement du comportement 2

C'est un concept extrêmement important pour comprendre et déterminer la fréquence d'apparition d'un comportement, et à lier directement avec les calendriers de renforcement.

un exemple pour être plus clair:

j'ai une chance sur deux de gagner un chocolat si je dis A et une chance sur trente de gagner un chocolat si je dis B... Je dirai donc beaucoup plus souvent A (si j'aime le chocolat)

 

 

Qualité et quantité du renforcement

La qualité du renforcement est en relation directe avec le choix du comportement à émettre.

En effet, plus un renforcement sera appétitif, plus on choisira le comportement qui lui est lié.

ex:

- si je reçois 1€ à chaque fois que je lève la main gauche et 10€ à chaque fois que je léve la main droite... Je lèverai beaucoup plus souvent la main droite (si l'argent est renforçant).

- si je reçois une super voiture toute neuve si je lève la main gauche et que je reçois un vieux tacot sans moteur si je lève la main droite... Il y a plus de chance que je lève la main gauche (si je préfère la nouvelle voiture au tacot).

 

 

Délai de renforcement

Le délai de renforcement est aussi une donnée importante dans les choix que nous faisons. En effet, plus un renforcement sera rapide, plus on choisira le comportement qui lui est lié.

ex:

- A pizza équivalente, j’aurai plus de chance d’appeler le livreur qui me livre en 3 minutes, que celui qui met 3h12m33s

 

Effort de réponse

L'effort de réponse, ou coût de la réponse, est aussi un critère primordial dans nos choix. En effet, si un comportement nécessite un effort plus important qu’un autre comportement pour obtenir un même renforcement, il sera moins choisi que le comportement amenant le même renforcement plus facilement

ex:

-Deux magasins identiques, le premier à 5min à pied, le second à 300km dans des routes de campagne… il y a de fortes chances que vous retourniez plus souvent dans le premier

 Le site d'information sur l'analyse du comportement

 et l'analyse appliquée du comportement (A.B.A.)

 Interventions comportementales dans le Grand Est

 par Alexandra Lecestre, BCBA, psychologue spécialisée en A.B.A. diplomée de l'université de Lille III

 et Laurent Keser, RBT, intervenant en analyse appliquée du comportement

 BA-eService