• Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Pinterest - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle
  • Google+ - Grey Circle
  • Instagram - Gris Cercle

par Keser Laurent pour BA-eService

Tous droits réservés

mis en ligne le: 07/10/2015

Avertissement:Ce site est purement informatif. L'utilisation des informations ou ressources de ce site à des fins d'interventions, de formations n'est pas le but de ces publications, leur utilisation à ces fins ne pourraient engager la responsabilité des auteurs.

L'utilisation des documents en téléchargement est libre à condition de ne pas les modifier et d'indiquer leur provenance, leur utilisation à des fins commerciales est totalement prohibée.

 

Pairing

Qu'est ce que c'est?

Le pairing est un processus d'association entre deux stimuli.

 

Si un stimulus neutre est associé à un stimulus appétitif, il deviendra lui même appétitif (ex: Vous vous rendez pour la première fois dans une boutique, vous êtes accueilli avec le sourire, un grand bonjour et des personnes serviables,...alors vous serez heureux d'y retourner une autre fois et vous aurez même envie d'y retourner)

 

Si un stimulus neutre est associé à un stimulus aversif, il deviendra aversif (ex:  Vous vous rendez pour la première fois dans une boutique, vous êtes mal accueilli, des personnes désagréables et vous ne parvenez pas à obtenir les renseignements que vous souhaitez,... alors vous n'aurez aucune envie d'y retourner une autre fois, ou cela sera pénible pour vous)

 

Le pairing peut donc être effectué avec des objets, des activités, des lieux... ou des personnes!!!

 

Quand a-t-il lieu?

En fait, tout le temps!!!

Cela se passe dans la vie de tous les jours comme nous avons pu le voir dans les exemples précédents.

Dans le cadre d'une intervention en analyse appliquée du comportement, le pairing est utilisé pour introduire de nouveaux items en tant qu'agents renforçateurs.

Il est utilisé pour introduire de nouveaux apprentissages ou compétences (grâce à la délivrance du renforcement), ce qui permettra d'augmenter la motivation de la personne.

Il est aussi utilisé pour que la personne soit motivée et heureuse de travailler avec la personne qui l'accompagne ( et donc permettre un travail plus efficace). C'est pourquoi, en début de prise en charge et aux cours des interventions, beaucoup de temps est occupé à la mise en place et au maintien du pairing.

Comment?

Dans un premier temps, il faut déterminer les stimuli appétitifs pour la personne.

Le pairing commence sans contrainte ni consigne. On laisse la personne se diriger vers ce qu'elle souhaite et on introduit le stimulus neutre (un objet ou... une personne) en même temps. Il est nécessaire que l'association soit répétée et que l'on observe activement les réactions de la personne.

 

C'est pour cela qu'il faut TOUJOURS associer un renforcement social (félicitation) aux renforçateurs tangibles, cela permettra d'accéder à des renforcements de plus en plus naturels.

 Le site d'information sur l'analyse du comportement

 et l'analyse appliquée du comportement (A.B.A.)

 Interventions comportementales dans le Grand Est

 par Alexandra Lecestre, BCBA, psychologue spécialisée en A.B.A. diplomée de l'université de Lille III

 et Laurent Keser, RBT, intervenant en analyse appliquée du comportement

 BA-eService