Job coaching ou supported employment

 

qu'est ce que c'est?

      Le job coaching consiste à un accompagnement individuel et individualisé à l'emploi de la personne prise en charge.  Le jobcoach ne se substitue pas à la personne prise en charge ou à l'employeur mais accompagne la personne prise en charge vers l'autonomie dans sa tâche demandée par l'employeur.

      Le jobcoach n'est pas un formateur et il ne nécessite donc pas un savoir ou un savoir-faire particulier dans les tâches qui seront demandées à la personne prise en charge, le jobcoach doit accompagner la personne prise en charge vers le métier, son expertise se situe dans ce processus d'accompagnement.

      Le jobcoach doit permettre l'intégration de la personne prise en charge dans un ou des lieux de travail, et l'investissement des compétences fonctionnelles nécessaires à la réalisation des tâches demandées.

      Le but du jobcoaching est de rendre le jobcoach inutile et donc de rendre la personne prise en charge autonome dans son poste. 

Comment?

     Une évaluation de compétences de la personne prise en charge est effectuée par la psychologue pour cerner les compétences, les savoir-faire et les motivations de la personne prise en charge ainsi que les difficultés qui pourront éventuellement être rencontrées.

         Un priming (préparation préalable) du lieu de travail et des collégues est effectué pour préparer l'intégration de la personne prise en charge.

         Une analyse des missions qui seront demandées à la personne prise en charge est effectuée pour préparer les objectifs et les priorités à travailler.

      Une préparation à domicile peut être effectué (travail sur les compétences comportementales, sociales, etc...) avant l'intégration sur le lieu de travail.

           Sur le lieu de travail:

intégration sociale :

  - adaptation comportementale, interagir de manière adaptée et fonctionnelle avec ses collègues en fonction de l’environnement.

   - investissement des compétences de communication, utilisation d'un moyen de communication adapté, encourager la communication adaptée

     -suivre les règles de vie, appliquer les règles de politesse.

 

routines de travail :

     - aide à la gestion du temps, savoir déterminer la fin d’une tâche.

     - organisation des affaires et du matériel de la tâche, savoir déterminer quel matériel est nécessaire et savoir le ranger à la fin de la tâche.

    -suivre le règlement du lieu de travail, tenir compte des règles du lieu, rappeler ces règles et aider à les appliquer

 

apprentissage des tâches :

     -appliquer les procédures, appliquer un programme pour chaque tâche, suivre les exigences et critères d’acquisition

     -la spontanéité des actions, l’estompage des aides apportées, estomper selon l’intensité, le délai

 

difficultés comportementales :

     - évaluation fonctionnelle, définir la fonction de l’apparition des comportements, observer et reporter les données

     - définir un plan comportemental, quelles procédures proactives et rétroactives, et appliquer ces procédures

 

compétences fonctionnelles :

     - les capacités d'adaptation, utiliser les apprentissages de manière fonctionnelle, soutenir la personne prise en charge dans la généralisation des apprentissages

    - les pratiques en matière de sécurité, suivre les règles en communauté, guider le comportement

    - la gestion de la vie quotidienne, adapter les règles d’hygiène au lieu et à la situation, impulser les comportements

    - accroitre l'indépendance, être autonome dans les actes, estompage des guidances

 

Toutes les procédures sont individualisées en fonction de la personne prise en charge, des objectifs et priorités, et du lieu de travail.

 

Les procédures appliquées sont issues de l'analyse appliquées du comportement (guidance, chainage, estompage, ect...)